Interview | ArcelorMittal parle des nouvelles innovations et tendances et de pourquoi ils participent à ADF Paris

Nous avons eu le plaisir d’interviewer ArcelorMittal, la première entreprise sidérurgique et minière au monde, présente dans 60 pays et disposant d’installations de production d’acier primaire dans 17 pays.

Parlez-nous un peu de votre entreprise 

 ArcelorMittal est la première entreprise sidérurgique et minière au monde, avec une présence dans 60 pays et des installations de production d’acier primaire dans 17 pays.

Notre objectif est d’aider à construire un monde meilleur grâce à des aciers plus intelligents. Des aciers fabriqués à l’aide de procédés innovants qui consomment moins d’énergie, émettent beaucoup moins de carbone et réduisent les coûts. Des aciers plus propres, plus résistants et recyclables à l’infini. Avec l’acier au cœur de nos activités, notre personnel inventif et une culture entrepreneuriale bien ancrée, nous aiderons le monde à opérer ce changement. Voici ce que nous pensons qu’il faut faire pour être l’entreprise sidérurgique de l’avenir.

Pourquoi avez-vous choisi d’exposer à la Paris Packaging Week 2022 et comment cela va-t-il contribuer à développer votre activité ?

ADF est l’occasion idéale de s’engager et échanger avec les principaux acteurs européens et internationaux de l’industrie des aérosols et de présenter nos dernières innovations (gobelets de montage BPA NI, aciers spécifiques pour les composants d’aérosols et XCarb® – notre démarche pour devenir un sidérurgiste neutre en carbone) à un public plus large. 

Qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus pour l’événement 2022 en juin ? Présentez-vous ou lancez-vous quelque chose au salon ? 

ArcelorMittal est honoré de recevoir un ADF Innovation Award pendant le salon pour notre dernière innovation – un gobelet de montage sans BPA. Le développement de ce produit sans BPA a été un véritable défi, mais il répond à notre objectif de fournir des solutions innovantes et durables au marché. Nous sommes également heureux de pouvoir proposer un produit qui est déjà conforme au prochain niveau de la réglementation européenne sur le BPA.

Quelles sont les tendances en matière d’innovation pensez-vous que nous pouvons nous attendre à voir dans l’industrie de l’emballage au cours des 12 prochains mois ?

 Les principales tendances seront le développement de solutions d’emballage plus durables qui utilisent des revêtements BPA NI, qui sont plus légers et qui utilisent donc moins de matières premières par unité d’emballage. Le métal sera de plus en plus utilisé pour les emballages, car il est entièrement recyclable et son taux de recyclage est plus élevé (85,5% en moyenne en Europe en 2020 !) que celui des matériaux alternatifs comme le plastique. Les solutions d’emballage rechargeables sont une autre évolution que nous suivons de près. 

Le profil des consommateurs est en constante évolution (par exemple, les gens sont plus susceptibles à acheter des produits respectueux de l’environnement). Comment pensez-vous que le profil du client va évoluer dans le temps ?

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux facteurs environnementaux lors de leurs achats et attendent certaines informations pour pouvoir faire les bons choix. Des informations telles que le lieu de fabrication, la manière de recycler l’emballage et les données sur les émissions de CO2 liées à l’emballage aident les consommateurs à faire le bon choix. Transmettre ces informations nécessite une communication claire et efficace.

Quels sont, selon vous, les principaux défis de votre secteur ?

La réduction des émissions de CO2 est essentielle pour l’industrie de l’emballage. C’est une voie sur laquelle ArcelorMittal s’est déjà engagé avec notre objectif de devenir une aciérie neutre en carbone d’ici 2050. Atteindre cet objectif nécessite des investissements et une expertise importants. Nous devons également mettre en place une fabrication neutre en carbone qui tire parti du taux de recyclage effectif élevé qui a déjà été atteint pour les emballages en acier en Europe.

À votre avis, à quoi ressemblera l’avenir de l’emballage des parfums et des cosmétiques ? Pour vous, quel est l’emballage “idéal” de l’avenir ? 

Nous pensons que les aciers d’emballage sont la solution idéale pour les cosmétiques et les parfums ! En plus d’offrir l’aspect haut de gamme que les consommateurs recherchent, ils sont plus rentables et plus durables que les autres matériaux. Attendez-vous à voir des parfums et des cosmétiques emballés en acier dans un avenir très proche.

Quel a été l’impact de la durabilité sur les NPD et la conception des emballages ? 

La durabilité différencie l’acier des autres matériaux d’emballage en raison de ses propriétés magnétiques intrinsèques. Presque tous les emballages en acier peuvent être retirés des flux de déchets à l’aide d’un simple aimant. Ajoutez à cela des développements spécifiques tels que les revêtements BPA NI et l’allègement, et vous obtenez le matériau d’emballage parfait pour la durabilité, la commodité, la fiabilité et le rapport qualité-prix pour les consommateurs, les fabricants de boîtes et les remplisseurs.

Visitez ArcelorMittal sur le stand W29 à la Paris Packaging Week pour découvrir leurs dernières innovations ! Inscrivez-vous ici pour les rencontrer :

Partagez cet article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn